Je ne sais pas comment ça se passe chez vous mais dans la Loire,  les fleurs commencent à pointer le bout du nez... Alors adieu l'hiver (pas très rigoureux cette année) !... et je vous présente ma première robe de printemps : la robe Rosa (Magazine La Maison Victor de mars-avril 2015) en tartan fond rouge vif.

IMG_0499

Elle permet de faire la transition entre les 2 saisons pour plusieurs raisons :

- Bien que le tartan soit réservé d'ordinaire à l'hiver sa couleur rouge vif l'inscrit assurément dans les beaux jours.

- Les manches sont courtes mais pas trop ; elles peuvent d'ailleurs se rouler pour laisser apparaître une doublure assortie (c'est très chic !)

- L'encolure devant et dos est en V bien dégagée surtout pour le devant, plus rien à voir avec les robes d'hiver plutôt couvrantes.

- Malgré tout elle est doublée (pas de parementures) agréable quand il fait un peu frisquet.

IMG_0500

Pour la réalisation : c'est une robe droite et légèrement boule avec 2 pinces poitrine et 1 zip au dos. Donc rien à voir avec les formes trapèzes que l'on a beaucoup vues cet hiver car elle est un peu resserrée vers le bas tout en ayant de l'aisance au niveau du buste et des fesses. Elle n'est pas moulante sans être large donc idéale pour toute les morphologies. C'est une robe intemporelle.

IMG_0504

Rien de bien difficile, il suffit de suivre les shémas de réalisation et de prévoir une doublure. Vous pouvez faire la robe sans la doubler mais il vous faudra alors tracer vous-mêmes vos parementures.

IMG_0508

Franchement, elle n'est pas compliquée à doubler et ça fait quand même plus chic, mieux fini..

J'ouvre une parenthèse histoire de faire un peu de triomphalisme : car cette fois-ci, j'ai réussi à maîtriser les RACCORDS : horizontaux, verticaux,... Le motif est bien centré sous le V de mon devant, les côtés coïncident, idem de chaque côté du zip. Je ne pouvais guère faire mieux à mon humble avis... comme en attestent les photos !

IMG_0504IMG_0501IMG_0502

Ma méthode ? Voila comment j'ai procédé pour une robe quasi-droite avec 2 pinces poitrines et 2 demi-dos séparés par 1 zip :

1) Prendre son temps

2) Déterminer le mofif central de votre tissu (dans le cas du tartan  : le carreau que l'on remarque le plus) et le placer dans le pli du tissu en le centrant à l'intérieur du pli et ce sur toute la hauteur de votre pièce (le pli du tissu doit marquer le centre du motif choisi, c'est bien clair ?)

3) Le plus important et le plus fastidieux : faire correspondre les motifs entre les 2 épaisseurs du tissu plié, à l'aide d'aiguilles et ce, sur toute la largeur du tissu. Pour mon tartan, j'ai fixé avec des aiguilles tous les 10 cm  environ, sinon les 2 épaisseurs ne restent pas symétriques et adieu les raccords ! Il ne faut pas hésiter à ouvrir le tissu plié pour vérifier que les motifs correspondent bien en hauteur comme en largeur ; c'est le plus important et cela conditionne tout le reste.

4) J'ai positionné le patron du Devant sur le pli ( la pointe de mon col V sur le début d'un carreau ) ensuite j'ai coupé  mon Devant (il faut couper au fur et à mesure et pas toutes les pièces  du patron en même temps). Ensuite, j'ai cousu les 2 pinces  de mon devant pour avoir en main des bords définitifs (bien sûr, les pinces une fois cousues déforment le motif, mais il va falloir faire avec, pour les raccords de côté avec les demi dos)

5) Pour la coupe des 2  demi-dos, j'ai à nouveau bien placé mes deux épaisseurs de tissus avec des aiguilles mais cette fois j'avais plus de marge de manoeuvre car j'avais moins de tissu pour me gêner ayant déjà couper le devant.

6) Il faut cette fois faire correspondre les raccords des côtés du devant avec ceux du bord du demi-dos AVANT DE COUPER LES DEMI DOS.  Pour cela, j'ai superposé le bord de mon devant en tissu avec le bord du patron d'un demi-dos (pour prendre des repères), puis j'ai positionné ce patron sur mon tissu en cherchant à faire correspondre les raccords à l'identique à partir du dessous de la pince (au niveau de la pince c'est quasi impossible) ; une fois positionné votre patron du demi-dos vous pouvez enlever le devant en tissu (qui ne sert qu'à prendre des repères). Si vous avez bien préparé vos deux épaisseurs de tissus avec les aiguilles (5e étape) vous obtiendrez 2 demi-dos avec des raccords identiques sur les côtés et côté zip également. Vous pouvez couper vos 2 demi-dos.

7) Pour les manches c'est encore plus simple car il vous reste encore moins de tissu ce qui facilite encore plus les manips : après avoir à nouveau bien fait correspondre vos 2 épaisseurs de tissu, vous positionnez  le patron de votre manche en partant du principe que vous ne pourrez pas obtenir des raccords tout autour de l'emmanchure, vous faites donc comme vous pouvez ; l'essentiel étant que vos manches une fois montées, vous obteniez les mêmes "non raccords" identiques des 2 côtés : la symétrie fait oublier le reste !

8) Oui, je sais c'est long à lire et des photos n'auraient pas été de trop, mais si vous faites cela au fur et à mesure, vous devriez obtenir quelque chose de bien ! Le pire je crois ce sont des lignes horizontales non symétriques le long du zip, beurk !!! De toute façon, il ne faut pas hésiter à tricher un peu (quelques mm) pour faire correspondre les raccords lorsqu'on monte le vêtement. Et si vous trouvez tout cela fastidieux, eh bien, je ne vois qu'une solution : n'achetez pas de tartan !!!

IMG_0403

Pour en revenir à ma robe, un truc important : comme elle est doublée, il faut impérativement faire une couture morte le long de l'encolure après avoir monté la doublure sinon la doublure ne reste pas plaquée et elle ressort au porté, et c'est moche ! L'idéal c'est de faire cette piqûre à 3 mm. Ensuite, vous repassez votre encolure sur l'envers en poussant bien la doublure vers l'intérieur. Au pire, on peut toujours rajouter une surpiqûre sur l'endroit le long de l'encolure. Personnellement j'évite car je trouve que les surpiqûres en général (même bien faites) ne font pas classe du tout ! D'autre part, comme certaines d'entre vous,  j'ai remonté le V de 2 cm car il est vraiment TRES PLONGEANT !

Mon tartan vient de chez TESSUTI près de Nice, la doublure est en voile de coton (nansouk) achetée chez CAT'TISS à St. Etienne, qui l'ont commandée à ma demande. Je ne sais pas pour vous, mais je supporte de moins en moins les doublures en synthétique. J'ai fait la taille 34 et j'ai dû reprendre un peu au niveau des épaules. C'est en fait un grand 34. Et, j'ai zappé les poches (du boulot en moins).

IMG_0443

=> En résumé : Une petite robe simple, bien coupée, facile à porter (si on réduit un peu la hauteur du V), déclinable à l'infini. Un patron que l'on finit par ressortir un jour ou l'autre...